Hommage à Marcel De Munnynck


 
 

C'est avec beaucoup d'émotion que le Conseil d'administration et les membres d' "Artistes contre le mur asbl" vous annoncent le décès le vendredi 21 octobre 2011 de Marcel De Munnynck, leur ami, et président depuis octobre 2007.

 

 

“Il est dans la nature humaine de s’engager par la culture dans ce que nous avons de plus humain. Mener des actions culturelles dont les acteurs restent propriétaires, qu’ils soient artistes professionnels ou citoyens créatifs ; des actions qui nous apprennent le monde, l’humain, avec ses côtés lumineux et ses sombres comportements ; des actions qui permettent l’acquisition des moyens d’expression, ouvrent des pistes de connaissances vers des moyens de se réaliser et mènent vers une prise de conscience réfléchie ou intuitive face au monde et aux folies des moins humains. ”

Marcel De Munnynck

in La Lettre de Culture et Démocratie, n°57, 24 octobre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéos en hommage à Marcel, réalisée par Muhannad Arjah
Videos in tribute to Marcel, produced by Muhannad Arjah

Articles parus dans différentes publications

Photos prises par Marcel lors des ateliers 2006 à Qalqilya

Site photos de Marcel sur Flickr

Pour Marcel,

Il n’y a pas de mots pour traduire la tristesse et le terrible sentiment que nous laisse le départ si précipité de Marcel.

Il y a à peine trois mois de cela, certains d’entre nous, membres d’Artistes contre le mur, étions encore avec Marcel en Palestine.
Pour certains d’entre nous, il s’agissait d’un premier voyage à Qalqilya,
Pour chacun d’entre nous, il s’agissait d’apporter un peu de paix, d’amour et de liberté à des enfants qui en ont tellement besoin.
Nous sommes tous partis avec nos rêves et nos espoirs, avec notre envie de découvrir une culture et de défendre les droits d’une population.

Marcel a su nous guider en nous permettant de rester totalement qui nous étions.
Il était de ces être lumineux qui éclairent un parcours et donne la foi et le courage nécessaires pour mener une telle action.
Il était toujours souriant, toujours positif, toujours prêt à discuter et à faire part de ses nombreuses aventures à travers le monde. 
Il avait toujours une petite chanson en tête aussi, une petite blague pour les réveils difficiles. Une bonne humeur qui ne semblait jamais se tarir, et un espoir, si communicatif !
C’était une présence chaleureuse, rassurante et encourageante.

Jamais je n’oublierai la douceur avec laquelle Marcel savait ne pas être tendre.
C’était un homme incroyable, prêt à déplacer des montagnes pour une lutte qu’il pensait juste et nécessaire, et en même temps doux, humain, et généreux avec toutes les personnes qu’il rencontrait. Il attirait les gens parce qu’il s’y intéressait vraiment.
Il avait un amour réel pour les autres et une conscience humaine incroyable.

Les messages de soutient affluent d’un peu partout, et de Palestine notamment. Malheureusement la situation actuelle ne permet pas à toutes ces personnes, pourtant dans une tristesse aussi profonde que la notre, d’être présents aujourd’hui.

Il me parait essentiel que leur parole soit citée ; ils étaient les amis de Marcel, au même titre que nous tous :

 

Khaled J., Forum culturel de Qalqilya, Palestine :

Marcel était un ami du peuple palestinien et surtout un ami de Qalqilya. Nous avons perdu un avocat pour défendre notre cause. Marcel était celui qui s’est battu contre Dexia en Belgique pour ses transactions avec Israël.
J’ai vu Marcel refuser d’acheter des produits israéliens à Qalqilya, en disant qu’il ne les achetait pas en Belgique alors comment pourrait-il les acheter ici ?
Je me souviens aussi que quand j’ai été hospitalisé cet été à Qalqilya tu es venu me voir pour me soutenir, et moi aujourd’hui je ne sais pas quoi faire pour soutenir ta famille et tes amis, mais je peux te dire une chose : je ne t’oublierai jamais, et les enfants de Qalqilya ne t’oublierons pas non plus, et un jour quand ils seront grands ils parleront de Marcel à leurs enfants. Tu es immortel pour eux.
Au revoir Marcel, tu resteras dans nos souvenirs toi et ton appareil photo, témoin et observateur constant des agissements des colons israéliens.
Je ne t’oublierai jamais. Tu es un ami loyal qui m’a fait réalisé qu’une personne pourtant éloignée peut être plus proche que n’importe qui d’autre. Ton ami pour toujours, Khaled.

 

Moayad A. , Forum culturel de Qalqilya, Palestine :

J’ai appris avec tristesse et douleur la nouvelle de la mort de mon meilleur ami, Marcel.
C’était un homme bon, un grand frère, un ami, un sage.
Il a donné énormément pour nos enfants à Qalqilya pendant toutes ces années.
Tout le monde ici l’aimait beaucoup. Nous envoyons nos sincères condoléances et nos chaleureuses pensées à la famille de Marcel, à ses amis, et à tous les membres d’Artistes contre le mur.

 

Muhannad A., Qalqilya, Palestine :

Marcel était un modèle, un père et un frère, il sera toujours vivant dans nos cœurs.

 

Voilà Marcel, il ne s’agit-là que de quelques exemples des centaines de message qui te sont envoyés chaque jour.
Il y a un peu plus de deux semaines, quand je suis venue te rendre visite j’ai pu te dire toutes choses qu’il était important que tu saches avant de partir. Tu m’as dit ne pas savoir si tu méritais toute l’estime que je te portais…par pudeur je n’ai pas voulu insister.
Aujourd’hui tu peux voir que je ne suis pas la seule. J’espère que de là où tu es tu peux voir tous ces être à qui tu manques, à qui tu as apporté tellement d’amour, de joie et d’espoir. Toutes ces personnes qui comme moi t’estiment énormément et qui n’oublieront jamais qu’un jour elles ont eu la chance de te rencontrer.

Enfin, la famille de Marcel a demandé qu’au lieu de fleurs et de couronnes, une participation soit versée à l’association Artistes contre le Mur. Nous les en remercions et sommes très touchés par cette initiative. Une fois de plus, grâce à Marcel, de nouveaux ateliers artistiques verront le jour l’année prochaine et l’engagement humain, artistique, culturel et social si cher a Marcel, pourra continuer. Merci.

Anne, pour Artistes contre le mur

 

 

For Marcel…

No words can express the sadness and pain we feel since the premature death of Marcel.

Barely three months ago, some of our members of ‘Artists against the Wall’ were still with him in Palestine.
For some of us it was the first trip to Qalqilyah. For each of us it meant bringing a bit of peace, love and freedom to children who need this so badly. We all left with our dreams and hopes, with our desire to discover another culture and to defend the rights of a people.

Marcel guided us, while enabling us to remain entirely who we are. He is one of those extraordinary people who see the way forward and give others the necessary faith and courage to realise such an action.

He was always smiling, always positive, always ready for a discussion and for sharing stories of his numerous adventures across the world. He also always had a little song in mind, a little joke for difficult moments. His good mood seemed to never exhaust, and he had such a strong, communicative hope! Marcel was indeed a warm-hearted, reassuring and encouraging companion.

I will never forget the gentleness with which Marcel could be directive. He was an incredible person, ready to move mountains for a cause that he found just and necessary, and at the same time gentle, human and generous towards all people he met. He attracted people because he was really interested in them. He had love for others and an incredible human conscience.

In the past days, we have received messages from many places, especially from Palestine. Unfortunately the current situation does not allow our Palestinian friends who feel the same sadness as us, to be present today.

I think it is important that their voices are heard as well. They were friends of Marcel, just like us :

 

Khaled J., Cultural Forum, Qalqilya, Palestine :

Marcel… was… a friend of the Palestinian people, especially the people of Qalqilya. We have lost an advocate for our cause in the loss of our beloved Marcel. Marcel joined the people who fought Dexia in Belgium against its dealings with Israel and I saw him : he had been refusing to buy any Israeli goods in Qalqilya, where he said ‘we do not buy it in Belgium, how can I buy in Qalqilya?’
I also remember … when I get sick you came to the hospital to visit me, I have noted your concerns and today I do not know what to do to your precious family and your loyal friends, but I tell you one thing I will not forget you and the children in Qalqilia will never forget you and when they grow up they will tell their children about Marcel.
Good-bye Marcel… you will remain forever in our memory and your camera will bear witness and observant of what the settlers of Israel do.
Your friend forever, Khaled

 

Moayad A., Cultural Forum, Qalqilya, Palestine :

I have received with sorrow and pain the news of the death of my best friend, Marcel. He was a very nice man , big brother , friend...& with a very nice character, quite & Wiseman.
Marcel… He gave a lot for our children in Qalqilia during many years. He was a good friend of mine & all Qalqilian people, all Qalqilia children like him.

All of us in Qalqilya (Cultural Forum & all our children, youth, families) send our warm condolences to you & all our friends in ACM & to his wife, family & friends.

Riyad A. S., Qalqiliya, Palestine :

Marcel, best person in the world…
... Extend to the parents and relatives and friends of our dear friend and our teacher Marcel all the great grief of his death .. .. Will never forget you .. Will miss you .. you engraved in our minds .. It will be the man who taught us how to love our country. Thank you very much for you stand to us in our cause .. Rest in peace .. your camera always stay with us .. Your Loving friend

Muhannad A., Qalqiliya, Palestine :

Marcel… he was a role model and an example will be greatly missed and was a father and brother and friend who always miss him.

 

Here you go, Marcel. These are just a few examples of the many messages dedicated to you that we received every day.

A bit more than two weeks ago, when I came to visit you, I had the opportunity to tell you all the things I wanted you to know before you were gone. Your reply was that you were not sure that you deserved all the esteem I had for you… Out of sensitivity I did not insist.
Today you can see that it is not just me. I hope that from where you are now, you can see all those people who miss you, and to whom you brought so much love, happiness and hope. All these people love and respect you just as much as I do, and will never forget that they had the chance to meet you.

Instead of flowers, Marcel’s family asked for a donation to the organisation ‘Artists against the Wall’. We thank them very much and are very touched by this initiative. One more time, thanks to Marcel, a series of summer camps workshops can be organised next year, and the human, artistic, cultural and social engagement, which was so important to Marcel, will continue.

Thank you.

Anne, for Artistes contre le mur.

 

 
 

> la plupart des illustrations sont actives. cliquer dessus <

 

les articles et les textes repris sur cette page ne reflètent pas nécessairement les opinions de l'asbl "artistes contre le mur".
ils sont publiés à titre informatif, et n'engagent que leur auteurs. les droits d'auteurs et de copie restent d'application.

 
dernière modification
06-Jan-2015

Artistes contre le mur
asbl constituée sous le numéro d’entreprise 0878.281.748